rechercher une voiture d'occasion annonce   Vendre sa voiture annonce   Actualité nouveauté automobile    
 
   
 
Conseils pratiques
 







Ces étapes peuvent être divisées en trois catégories et choisies en fonction de son état. Le cuir doit avant tout être nettoyé. De cette manière vous assurez une bonne tenue des soins réalisés. Par la suite il faut le nourrir et l'hydrater pour lui redonner ses propriétés d'origine. Enfin viendra l'application d'une protection qui prolongera la durée du traitement et assurera une apparence irréprochable.

Les conseils suivants sont réalisable par des amateurs; si vous détectez une dégradation de la matière ou de la couleur il est conseillé de solliciter les services d'un professionnel.
Toutes les étapes décrites ci-dessous ne sont pas obligatoirement à faire, elles doivent s'adapter à la santé de votre cuir.



Nettoyage

Afin que le cuir laisse pénétrer le soin qu'on va lui appliquer, il faut d'abord le nettoyer. Rappelons que le cuir est une matière poreuse et que ce n'est qu'une fois propre que ses pores pourront être hydratés et nourris correctement. Commencez d'abord par retirer les grains de sable et de poussière entre les plis des coutures et ceux logés entre le dossier et l'assise. Vous pouvez effectuer cette tâche avec une brosse et de l'air comprimé puis terminer par un passage d'aspirateur.

Ce sont en fait ces particules abrasives qui sont en grande partie responsables de l'usure par frottement. Ensuite vous allez nettoyer le cuir pour ne pas fixer de saleté avec les produits de soin. A vous de choisir le produit à utiliser selon l'encrassement de votre sellerie. Si la saleté est incrustée dans la fleur du cuir, utilisez une brosse en décrivant des cercles. Il est cependant impératif d'utiliser le mois d'eau possible. L'eau mélangée à un produit nettoyant aura tendance à fixer les fibres du cuir ensemble ce qui va générer des fissures en cas de chaleur et de contrainte mécanique. Plus un cuir est ancien, plus il est sensible à l'eau.

Pour retirer la saleté, utiliser une microfibre que vous déplacerez par mouvements successifs mais rectilignes. Des cercles feraient s'incruster à nouveau des particules dans les pores. Vous venez de supprimer la saleté due à l'usage normal de votre sellerie. N'hésitez toutefois pas à faire une deuxième passage si vous le jugez nécessaire. La surface doit être parfaitement propre et tant que la micofibre revient sale, répétez l'opération.

A noter que ce nettoyage peut être suffisant si le cuir a été entretenu de façon régulière.



Hydratation

Maintenant il faut hydrater le cuir pour qu'il s'assouplisse et redevienne résistant. Pour cela n'utilisez pas d'huile ni graisse. Seul les anciens véhicules d'avant guerre en ont besoin car tanné avec des huiles végétales. Concentrez vos choix sur des laits, crêmes et baumes et lisez attentivement leurs descriptifs. Ces lotions ne doivent en aucun cas rendre le cuir gras, ceci ne ferait qu'attirer la poussière et le sable. Elles doivent uniquement assouplir, hydrater, soigner et nourrir le cuir. Tout essai de produit se fait bien évidement sur une petite partie peu visible de votre sellerie. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de la conformité du résultat à vos attentes.
Votre auto doit être stationnée sur une place ventilée et à l'écart de la lumière directe du soleil. Si vous avez du mal à faire pénétrer le soin, vous pouvez utiliser une brosse douce, mais gardez à l'esprit que vous nourrissez simplement le cuir sans chercher à le recouvrir entièrement. Utilisez peu de produit et repassez sur les zones plus claires ayant encore "soif". Lorsque vous avez terminé, l'excédent est à retirer au chiffon, car c'est le cuir que l'on doit voir et non la lotion que vous avez utilisé.

Il est possible que l'aspect de la surface peut changer légèrement, ceci n'est pas anormal, c'est juste que le soin appliqué n'est pas sec et qu'il n'a pas été lustré.



Protection

Il est à présent nécessaire de protéger votre traitement. Lustrez d'abord le soin une fois sec avant que les passagers soient en contact avec le produit avant la sellerie. A ce stade, l'intérieur de votre auto doit ressembler à ce que vous attendiez du résultat.

Pour protéger tout ce travail, il vous est possible de d'ajouter un produit de finition qui fixera le soin appliqué ce qui préservera votre sellerie de futurs agression. Comme informations utiles, nous déconseillons l'utilisation de cire et de spray, souvent trop gras. Après séchage de cette application, les liquides s'écoulent sur le cuir sans s'infiltrer et la poussière et les UV sont stoppés par ce film protecteur.



Derniers conseils

Des soins réguliers donnent de meilleurs résultats que de gros soins trop rarement exécutés. L'idéal est de pratiquer un nettoyage de base toutes les quinzaines et le nettoyage décrit ci-dessus tous les 3 à 6 mois.

Si l'aspect de vos cuirs vous semble à la longue plus brillant, sachez que cela est normal. Les sièges à l'origine mat peut s'estomper par le frottement de vêtement et les soins appliqués.

Sont évidemment à proscrire, les graisses d'équitation et le cirage de chaussures. Ces matières bouchent les pores du cuir et empêche l'échange d'humidité avec l'air ambiant avec un fort risque de décoloration.

A noter également, l'arrivée sur le marché des nettoyants sans eau, très efficaces pour les nettoyages réguliers. Ces produits ont l'avantage de décoller rapidement la crasse des pores, il suffit dès lors de passer une micofibre pour retirer la saleté puis une deuxième pour lustrer la sellerie. Ce type de produit ne nourrit pas le cuir mais le nettoie et le protège.



Nous avons testé pour vous le produit Star One (star-one.ch) et pouvons en l'occurrence le recommander à la vue des résultats obtenus. En peut de temps, vous aurez retiré l'entier de la saleté incrustée depuis si longtemps dans les coutures de votre sellerie. De plus avec ce produit vous pourrez également nettoyer les moquettes, le tableau de bord et la carrosserie selon le même principe d'utilisation.