rechercher une voiture d'occasion annonce   Vendre sa voiture annonce   Actualité nouveauté automobile    
 
   


  Les news depuis le Mercredi 13-12-2017
 

ECOLOGIE - Bosch et les batteries lithium-ion

[19-10-2015]



Bosch travaille à l’amélioration des batteries lithium-ion à destination de l’automobile. L’objectif est d’arriver à stocker 50 kWh dans 190 kg en 2020. Et d’effectuer une charge de 75 % en 15 minutes.


Conscient de l’enjeu électrique pour 2020, Bosch travaille à améliorer la capacité des batteries. Pour cela, elle a acheté la start-up californienne Seeo qui a conçu une batterie au lithium ne contenant pas de liquide. L’objectif est de pouvoir rapidement proposer une batterie de 190 kg avec une réserve de 50 kWh. À titre d’exemple, la Nissan Leaf dispose d’une batterie 30 kWh d’un peu plus de 200 kg offrant une autonomie de 250 km. La Tesla Model S peut monter à 90 kWh, l’accumulation de cellules lithium-ion cobalt polymère pèse 550 kg pour une autonomie d’un peu plus de 500 km.


Pourquoi le lithium ?

Les batteries de voitures électriques (et des ordinateurs et des smartphones etc.) sont essentiellement au lithium-ion. Tout simplement parce que le lithium est le métal le plus léger actuellement connu. Pour donner un ordre d’idée, une batterie au plomb de 50 kWh devrait peser… 1,9 tonne ! Avec la technologie actuelle, un ensemble de cellules lithium-ion pèse entre 360 kg et 600 kg pour la même capacité de 50 kWh.


Mieux encore

Pour Bosch, il y a encore moyen de faire mieux. Ainsi, pour améliorer le système, il est possible de diminuer la teneur en graphite de l’anode (la partie de la batterie chargée positivement). En utilisant carrément du lithium pur, il serait possible de stocker trois fois plus d’énergie dans le même volume. Mais Bosch envisage de carrément supprimer l’électrolyte liquide. On a alors une batterie qui n’a plus besoin de système de refroidissement, d’où un gain de poids.


Recharge rapide

L’autre inconvénient des voitures électriques actuelles, c’est le temps de charge. L’attente de plusieurs dizaines de minutes est un frein au développement de ce type de véhicules. D’où le défi des équipes de Bosch de réussir à réduire le temps de charge rapide à 15 minutes (à 75 %). La société allemande a d’ailleurs construit un nouveau campus R&D dédié aux technologies des batteries à Renningen (Allemagne). Elle compte également investir 400 millions d’euros par an pour la mobilité électrique.


source moniteurautomobile.be

Retour Accueil de l'actualité / Retour page précédante