rechercher une voiture d'occasion annonce   Vendre sa voiture annonce   Actualité nouveauté automobile    
 
   


  Les news depuis le Lundi 20-08-2018
 

Dakar 2011 - Guerlain Chicherit crashe la Mini Coutryman hors étape

[11-01-2011]



Le gros coup de Pub de Mini tourne au cauchemar par la faute d'un pilote trop bouillonnant... Préparée en à peine 3 mois, la Mini Coutryman faisait l'objet d'un grande attention lors de ce Dakar. Le pari semblait osé et c'est dès la première étape seulement que les problèmes ont débuté avec une casse des freins à disque en fin de spéciale. Dès lors, avec une heure de retard sur Carlos Sainz, la victoire finale semblait bien loin.


Les jours suivants se passaient mieux malgré quelques crevaisons et erreurs de pilotage. Avec plus aucune chance de figurer sur le podium, la consigné était pourtant simple; ramener à bon port la Mini. La marque qui investi beaucoup sur son Countryman comptait bien sur ce coup de pub pour soutenir les ventes de son nouveau SUV.


Malheureusement, le problème ne fut pas la mécanique mais le pilote Français. En effet, lors de la journée de repos de Samedi, le team X-Raid effectuait quelques tests complémentaires et c’est lors de ce test que l’accident est arrivé.


Focalisé sur les appareils de télémétrie, Guerlain n’a pas vu l’obstacle devant lui et a perdu le contrôle de son véhicule.

« J’ai abordé une petite descente, aux environs de 100 – 120 km/h et quand j’ai relevé mes yeux sur la piste, c’était trop tard. Je n’ai pas pu négocier une série de petits virages assez serrés. La Mini est partie en tonneaux ! »


Furieux de voir ce qui était arrivé à la Mini, Sven Quandt a décidé de ne pas réparer le bolide et de ne pas laisser le Français repartir.

« Si l’incident s’était passé durant la course, cela aurait été plus acceptable, mais cet accident s’est produit au cours d’un test alors que la voiture venait d’être entièrement reconstruite. Tout allait bien. Guerlain vient de le confirmer et le mécanicien qui était avec lui également. Guerlain a décidé vouloir effectuer un roulage sur 25 km, ce qui n’était pas nécessaire et, nous savons ce qui s’est passé ensuite sur la crête ! Il était clair entre Guerlain et nous que la voiture devait revenir à Buenos Aires, quelle que soit la position. Il le savait, nous avons organisé une nouvelle réunion à Arica, à ce sujet.
La voiture est très solide. Rien n’a été endommagé sur le plan mécanique, mais il s’agit d’une attitude décevante alors que le projet est très excitant. Nous savions tous que la voiture était rapide et fiable. »







Retour Accueil de l'actualité / Retour page précédante