rechercher une voiture d'occasion annonce   Vendre sa voiture annonce   Actualité nouveauté automobile    
 
   


  Les news depuis le Mercredi 19-09-2018
 

Ford attaque Ferrari en justice

[10-02-2011]



La F1 F150 de Ferrari pose problème à Ford. Les plaisanteries impliquant le constructeur italien et le pickup Ford du même nom ne font pas rire le constructeur américain qui n’apprécie guère que l’on touche à un de ses produits phares, d’autant plus qu'il possède des produits dérivés tout comme Ferrari. En conséquence, Ford vient de lancer ses avocats à l'assault de la Scuderia.


Le motif invoqué est l’utilisation sans autorisation d’une marque déposée, accompagnée de "cybersquatting". Ford veut interdire l’usage de la mention F150 par Ferrari aux Etats-Unis, et demande 100'000 dollars de dommages et intérêts pour de l’atteinte à l’image via le site ferrarif150.com. La somme est certes insignifiante à l’échelle des deux entreprises, mais si le juge donne raison à Ford, cela posera sans doute des problèmes commerciaux à Ferrari qui ne pourra alors plus exploiter l’image de la F1 2011 aux Etats-Unis. Ferrari devrait également revoir ses plans de communication sur le web qui lui ne connait pas de frontières...


Ford a la rancune tenace

Doit-on voir dans cette action plutôt aggressive de Ford une réminiscence tardive de la querelle de 1963 entre les deux constructeurs ? On peut, puisque Ford y fait indirectement allusion dans sa plainte. A l’époque, Enzo Ferrari avait fait miroiter à Ford la vente de son affaire. Les Américains avaient étudié très sérieusement la chose, envoyant une équipe sur place pendant des semaines pour faire une évaluation de l’entreprise du Commendatore, avant que Ferrari ne rompe les négociations brusquement, à la dernière minute, pour un motif confus. « Le vieux » n’avait jamais eu réellement l’intention de se vendre aux américains, ne les utilisant en guise d’amoureux transis que pour rehausser son prestige vis à vis de Fiat qu’il courtisait et à qui il cèdera le contrôle quelques années plus tard. Henry Ford II, furieux de s’être ainsi fait blouser, lança alors en représailles le programme GT40 spécifiquement pour battre Ferrari sur son terrain, au Mans, ce qu’il fit.


Source : Reuters




Retour Accueil de l'actualité / Retour page précédante